Porter son attention au-delà du symptôme.

 

Que ce soit une maladie, une pathologie, un dysfonctionnement, c’est toujours le signe d’un déséquilibre qui se manifeste dans notre vie, à la manière d’un voyant lumineux qui nous signale que quelque chose ne va pas…

formation-bioenergie

Il ne nous viendrait pas à l’idée de vouloir éteindre à tout prix le voyant sans savoir d’où vient le dysfonctionnement ! Si un déséquilibre s’est matérialisé dans notre vie, c’est que nous ne sommes plus alignés sur notre plus grand bien.


La maladie ou le problème vibrent sur une certaine fréquence et n’ont d’impact sur nous que parce que nous vibrons sur la même fréquence que lui. Si j’élève ma vibration, ce dernier ne peut plus avoir la même influence sur moi.

 

L’exemple du mal de dos
Prenons le cas d’une personne qui souffre d’un mal de dos chronique avec absence de lésion médicale notoire, plusieurs alternatives s’ouvrent à elle :

 

  1. Prendre des médicaments pour se soulager, faire de la rééducation, lutter contre la douleur
  2. Aller chez un ostéopathe, chiropracteur ou étiopathe, qui va s’intéresser à la notion de terrain et de déséquilibre.
  3. S’intéresser aux causes cachées de sa pathologie, l’implication émotionnelle et les contextes de vie (j’en ai plein le dos, je ne me sens pas soutenu…).
  4. Elever sa fréquence par un travail sur soi et une reliance à sa plus haute réalité pour une disparition durable de son mal de dos, il en est de même pour toutes les pathologies.


Mettre de côté le symptôme
Porter le regard sur ce qui a permis au symptôme de s’installer et travailler à rétablir l’équilibre alimentaire, énergétique et émotionnel de la personne. Permettre une élévation de sa conscience pour qu’elle modifie son terrain, voilà la clé.

 

Et au début était le verbe
 

L’intention précède, l’énergie suit et la matière se crée
Tout est disponible autour de nous dans notre champ informationnel , mais nous ne savons pas l’utiliser pour créer ce que nous désirons, nous créons donc par défaut, ou sur des schémas et modèles hérités ou enseignés ou nous laissons la vie créer pour nous, coupés de notre pouvoir.

 

La raison des souffrances que nous éprouvons provient de blocages de toutes sortes, cependant il ne s’agit pas de dissoudre ces blocages mais de les transformer. Car chaque blocage recèle un précieux potentiel. L’émotion de la colère, par exemple, peut être dirigée de manière constructive, selon l’intention avec laquelle je fais usage de ce potentiel, je contribue ou non à l’enrichissement de la vie.

 

Nous sommes déconnectés de parties de nous-mêmes que nous avons laissé dans notre passé sous l’effet de peurs, de concessions, de traumatismes, nous sentons que nous sommes limités alors que nous avons l’intime conviction que nous pourrions faire mieux.

   FormationBioenergeticienQuantique

 

L’objectif est de retrouver toutes les dimensions dispersées de nous-mêmes
pour les réunir en un seul tout.
 

Comment procéder ?
Avec la collaboration de votre double de lumière, le praticien, lui-même connecté à son double de lumière va vous permettre de transcender le temps et l’espace au-delà des lois physiques traditionnelles et ceci grâce au champ du cœur, c’est à partir de cet endroit-là qu’on peut dépasser la loi de cause à effet et permettre l’ouverture à des univers et réalités parallèles situés dans le champ informationnel.

 

Une fois connecté à son double de lumière, le praticien en collaboration avec le receveur va permettre à la lumière de changer l’information dans le champ du receveur, transmutant les blocages, les miasmes, les parasites, les implants.


 
L’ère de la séparation du pourquoi et du comment est dépassée.

 

La bioénergie quantique : médecine du futur
La bioénergie quantique n’est pas une pratique holistique comme les autres où l’on va seulement chercher les causes des pathologies et dysfonctionnements, il est vrai qu’elle s’intéresse aux phénomènes biophysiques régissant la biologie, mais elle est avant tout un phénomène de co-création, une fois les doubles de lumière connectés, le facilitateur va permettre au receveur d’élever sa vibration et le quotient de lumière intérieure permettant une libération des blocages.

 

Le symptôme n’est alors qu’un prétexte  de travail sur soi sur lequel on ne va pas s’appesantir car, conformément aux lois de la physique quantique, je renforce ce sur quoi je porte mon attention.

 

Considérer l’individu comme unique et pouvant se connecter à une source infinie de possibilités et de potentiels

 

Pour aller vers sa plus haute réalité, il faut dé-focaliser du problème et de sa causalité, il faut juste aider la personne a se connecter au champ des possibilités quantiques et ainsi permettre au changement de s’intégrer, de s’incarner.

École Française de Bioénergie Quantique
  • Accompagner en considérant la globalité de l’être humain,
    du physique au spirituel.

Le sens de la maladie

Porter son attention au-delà du symptôme.

 

Que ce soit une maladie, une pathologie, un dysfonctionnement, c’est toujours le signe d’un déséquilibre qui se manifeste dans notre vie, à la manière d’un voyant lumineux qui nous signale que quelque chose ne va pas…

formation-bioenergie

Il ne nous viendrait pas à l’idée de vouloir éteindre à tout prix le voyant sans savoir d’où vient le dysfonctionnement ! Si un déséquilibre s’est matérialisé dans notre vie, c’est que nous ne sommes plus alignés sur notre plus grand bien.


La maladie ou le problème vibrent sur une certaine fréquence et n’ont d’impact sur nous que parce que nous vibrons sur la même fréquence que lui. Si j’élève ma vibration, ce dernier ne peut plus avoir la même influence sur moi.

 

L’exemple du mal de dos
Prenons le cas d’une personne qui souffre d’un mal de dos chronique avec absence de lésion médicale notoire, plusieurs alternatives s’ouvrent à elle :

 

  1. Prendre des médicaments pour se soulager, faire de la rééducation, lutter contre la douleur
  2. Aller chez un ostéopathe, chiropracteur ou étiopathe, qui va s’intéresser à la notion de terrain et de déséquilibre.
  3. S’intéresser aux causes cachées de sa pathologie, l’implication émotionnelle et les contextes de vie (j’en ai plein le dos, je ne me sens pas soutenu…).
  4. Elever sa fréquence par un travail sur soi et une reliance à sa plus haute réalité pour une disparition durable de son mal de dos, il en est de même pour toutes les pathologies.


Mettre de côté le symptôme
Porter le regard sur ce qui a permis au symptôme de s’installer et travailler à rétablir l’équilibre alimentaire, énergétique et émotionnel de la personne. Permettre une élévation de sa conscience pour qu’elle modifie son terrain, voilà la clé.

 

Et au début était le verbe
 

L’intention précède, l’énergie suit et la matière se crée
Tout est disponible autour de nous dans notre champ informationnel , mais nous ne savons pas l’utiliser pour créer ce que nous désirons, nous créons donc par défaut, ou sur des schémas et modèles hérités ou enseignés ou nous laissons la vie créer pour nous, coupés de notre pouvoir.

 

La raison des souffrances que nous éprouvons provient de blocages de toutes sortes, cependant il ne s’agit pas de dissoudre ces blocages mais de les transformer. Car chaque blocage recèle un précieux potentiel. L’émotion de la colère, par exemple, peut être dirigée de manière constructive, selon l’intention avec laquelle je fais usage de ce potentiel, je contribue ou non à l’enrichissement de la vie.

 

Nous sommes déconnectés de parties de nous-mêmes que nous avons laissé dans notre passé sous l’effet de peurs, de concessions, de traumatismes, nous sentons que nous sommes limités alors que nous avons l’intime conviction que nous pourrions faire mieux.

   FormationBioenergeticienQuantique

 

L’objectif est de retrouver toutes les dimensions dispersées de nous-mêmes
pour les réunir en un seul tout.
 

Comment procéder ?
Avec la collaboration de votre double de lumière, le praticien, lui-même connecté à son double de lumière va vous permettre de transcender le temps et l’espace au-delà des lois physiques traditionnelles et ceci grâce au champ du cœur, c’est à partir de cet endroit-là qu’on peut dépasser la loi de cause à effet et permettre l’ouverture à des univers et réalités parallèles situés dans le champ informationnel.

 

Une fois connecté à son double de lumière, le praticien en collaboration avec le receveur va permettre à la lumière de changer l’information dans le champ du receveur, transmutant les blocages, les miasmes, les parasites, les implants.


 
L’ère de la séparation du pourquoi et du comment est dépassée.

 

La bioénergie quantique : médecine du futur
La bioénergie quantique n’est pas une pratique holistique comme les autres où l’on va seulement chercher les causes des pathologies et dysfonctionnements, il est vrai qu’elle s’intéresse aux phénomènes biophysiques régissant la biologie, mais elle est avant tout un phénomène de co-création, une fois les doubles de lumière connectés, le facilitateur va permettre au receveur d’élever sa vibration et le quotient de lumière intérieure permettant une libération des blocages.

 

Le symptôme n’est alors qu’un prétexte  de travail sur soi sur lequel on ne va pas s’appesantir car, conformément aux lois de la physique quantique, je renforce ce sur quoi je porte mon attention.

 

Considérer l’individu comme unique et pouvant se connecter à une source infinie de possibilités et de potentiels

 

Pour aller vers sa plus haute réalité, il faut dé-focaliser du problème et de sa causalité, il faut juste aider la personne a se connecter au champ des possibilités quantiques et ainsi permettre au changement de s’intégrer, de s’incarner.

QUAND LA LUMIÈRE APPARAIT, L’OMBRE S’EN VA !

 

Le praticien en bioénergie quantique devra donc avoir une connaissance élargie des différents systèmes du corps humain,des lois de la physique quantique et de la création afin d’en faire une synthèse et d’exercer sa profession pleinement, le plus efficacement possible et d’orienter, si besoin, son patient vers une personne aux compétences mieux adaptées.

Page suivante : Champ d’applications