Nous voyons actuellement se développer de plus en plus d’appareils sophistiqués dans le domaine de la thérapie quantique. Ils font l’interface entre le monde de l’énergétique et celui de la science, permettant de plus en plus l’accréditation de la pratique énergétique vis-à-vis de la communauté scientifique. Cependant ceci a sa contre partie: couper le praticien de sa partie "divine".

 

Pourquoi donc ne pas en utiliser ?
Je propose une pratique sans instrument de mesure car nous avons la faculté grâce au ressenti holistique de détecter avec une précision étonnante les déséquilibres énergétiques et physiques dans le corps qui invalide l’utilisation d’un pendule, d’une antenne de Lecher, d’appareils de détection de points à stimuler et de tout appareillage sophistiqué dit de thérapie quantique qui n’agit que par déduction mathématique.

 

Pourquoi beaucoup d'énergéticiens utilisent alors des appareils de détection ? Par manque de connaissance et de formation dans leur ressenti et un besoin de valider ce qu'ils trouvent. En cela, l'appareil peut être utilisé en second lieu pour vérification. Mais de prime abord il coupe le praticien du "divin" ( les perceptions extra-sensorielles) qui est en lui car sans l'appareil il ne peut rien et une dépendance s' installe.

De plus aucun appareil ne peut détecter les empreintes familiales ou karmiques, seule la Conscience peut faire cela or aucun appareil n'utilise cette dernière.

 

Avec un entrainement assidu, le futur praticien en bioénergie quantique est capable de détecter intuitivement le déséquilibre d’un organe sans aucun appareil !

 

IMPORTANT : Le but de la formation n’est pas d’acquérir « la compétence d’utilisation d’appareils » mais de permettre à chaque futur praticien de développer tout son potentiel intuitif, perceptif, créatif lui permettant ainsi de devenir une véritable antenne vibratoire  grâce à un travail intensif de transmutation des blocages et une élévation de sa Conscience.


En ce qui concerne la correction ou l’équilibration, j’ai toujours été convaincu, et je ne suis pas le seul, que le meilleur guérisseur c’est le patient lui-même. Il faut juste lui permettre de se connecter à son guérisseur intérieur ( son double quantique) en élevant sa fréquence vibratoire et non de faire le travail qu’il lui incombe à sa place, telle est la déontologie de l’école !

formation-bioenergie2

Nous avons été conçu avec le potentiel d’aller vers le bien-être d’une façon très simple, il nous faut juste retrouver le chemin de cette simplicité.

 

Pour cela ancrage, ressenti et fluidité sont indispensables !

École Française de Bioénergie Quantique
  • Accompagner en considérant la globalité de l’être humain,
    du physique au spirituel.

Dialoguer avec le corps et la Conscience !

Nous voyons actuellement se développer de plus en plus d’appareils sophistiqués dans le domaine de la thérapie quantique. Ils font l’interface entre le monde de l’énergétique et celui de la science, permettant de plus en plus l’accréditation de la pratique énergétique vis-à-vis de la communauté scientifique. Cependant ceci a sa contre partie: couper le praticien de sa partie "divine".

 

Pourquoi donc ne pas en utiliser ?
Je propose une pratique sans instrument de mesure car nous avons la faculté grâce au ressenti holistique de détecter avec une précision étonnante les déséquilibres énergétiques et physiques dans le corps qui invalide l’utilisation d’un pendule, d’une antenne de Lecher, d’appareils de détection de points à stimuler et de tout appareillage sophistiqué dit de thérapie quantique qui n’agit que par déduction mathématique.

 

Pourquoi beaucoup d'énergéticiens utilisent alors des appareils de détection ? Par manque de connaissance et de formation dans leur ressenti et un besoin de valider ce qu'ils trouvent. En cela, l'appareil peut être utilisé en second lieu pour vérification. Mais de prime abord il coupe le praticien du "divin" ( les perceptions extra-sensorielles) qui est en lui car sans l'appareil il ne peut rien et une dépendance s' installe.

De plus aucun appareil ne peut détecter les empreintes familiales ou karmiques, seule la Conscience peut faire cela or aucun appareil n'utilise cette dernière.

 

Avec un entrainement assidu, le futur praticien en bioénergie quantique est capable de détecter intuitivement le déséquilibre d’un organe sans aucun appareil !

 

IMPORTANT : Le but de la formation n’est pas d’acquérir « la compétence d’utilisation d’appareils » mais de permettre à chaque futur praticien de développer tout son potentiel intuitif, perceptif, créatif lui permettant ainsi de devenir une véritable antenne vibratoire  grâce à un travail intensif de transmutation des blocages et une élévation de sa Conscience.


En ce qui concerne la correction ou l’équilibration, j’ai toujours été convaincu, et je ne suis pas le seul, que le meilleur guérisseur c’est le patient lui-même. Il faut juste lui permettre de se connecter à son guérisseur intérieur ( son double quantique) en élevant sa fréquence vibratoire et non de faire le travail qu’il lui incombe à sa place, telle est la déontologie de l’école !

formation-bioenergie2

Nous avons été conçu avec le potentiel d’aller vers le bien-être d’une façon très simple, il nous faut juste retrouver le chemin de cette simplicité.

 

Pour cela ancrage, ressenti et fluidité sont indispensables !

Page suivante : Programme formation praticien